Home » Uncategorized » Concert de soutien à l’Ukraine

Concert de soutien à l’Ukraine

     Ce dimanche soir, à l’église Sainte-Thumette, la musique était bien là, belle, claire, énergique et enveloppante sous les archets de Tatiana Kurochkina et de Clotilde Lacroix ainsi que dans la voix puissante et chaude de Volodymyr Kapshuk. Mais tout était empreint de gravité : notre association avait organisé ce concert en soutien à l’association « Solidarité bigoudène pour l’Ukraine », comme l’a rappelé Edith Criquet, présidente de l’association Tunvezh.

     Une représentante des réfugiés ukrainiens résidant en pays bigouden a dit les faits de guerre qui ravagent son pays. Jean de Rechniewski, président de « Solidarité bigoudène… » – qu’’il anime avec sa femme Galyna- a expliqué que les villes de l’ouest de l’Ukraine, même épargnées par la guerre, accueillent des milliers de réfugiés ayant fui les bombardements et l’avance de l’armée russe, et ont besoin de soutien matériel et financier. L’argent collecté permet d’acheminer du matériel par camions conduits par des bénévoles jusqu’à la frontière polono-ukrainienne.
     Clotilde Lacroix, violoncelliste régulièrement présente dans les Soirées de Tunvezh, avait réuni autour d’elle deux musiciens ukrainiens : la violoniste Tatiana Kurochkina et le jeune baryton Volodymyr Kapshuk. Clotilde et Tatiana nous ont offert le vibrant Duo pour violon et violoncelle de Reinhold Glière (compositeur ukrainien de la première moitié du 20ème siècle). Elles ont accompagné ensuite avec sensibilité la voix souple et expressive du jeune baryton dans un répertoire varié (Schubert, Fauré, Ravel, Duparc, Rachmaninov, Kos-Anatolsky, Liszt).
    Et, pour finir, quelques chants ukrainien ont créé une émotion visible dans le public- en particulier dans le public ukrainien présent, une dizaine de femmes et d’enfants – et chez les artistes qui ont été applaudis et bissés longuement.
    Ni la musique, ni aucune pratique artistique, ne peuvent lutter contre la violence et la guerre, mais cette soirée tout en témoignant de notre solidarité -au niveau de notre petite commune bretonne – nous a peut-être éloignés, quelque temps durant, de ces terribles événements.
     Merci à vous, Clotilde, Tatiana et Volodymyr d’avoir si bien joué pour l’Ukraine, et pour nous.
Plus de détails (en particulier pour la biographie des artistes) ICI

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.